développe ton propre business en ligne, en partant de zéro

MLM

La prospection automatique, comment ça marche

Prospection loin de chez moi

« La prospection automatique ».

Quand on parle avec de nouveaux prospects, c’est une expression qui revient très souvent. La prospection, c’est le point crucial. Là où tout commence. Ou pas…

Parce que pas de prospects = pas de parrainages = pas de commissions. Aïe !

Mais c’est compliqué, de faire sa liste de noms et de contacter toutes les personnes qu’on connaît, pour leur dire de faire la même chose… Ça fait pas envie !

Tout le monde rêve de prospects qui s’autoqualifieraient, automatiquement… Qui viendraient à nous d’eux-mêmes, bien informés sur ce qu’on fait. Que l’on ait plus qu’à se baisser pour ramasser les fruits.

Mais attends, juste un instant. Avant de plonger dans le vif du sujet, je fais un petit détour… Plus assez de prospects ? Pas envie de démarcher ta famille, tes amis ? Peur de devenir ce gros lourdaud qu’on évite ?  Comme je te comprends !  Et pourtant, il faut bien élargir ton réseau, si tu veux faire prospérer ton business et atteindre l’indépendance financière…  Alors, comment faire ? Arrête de courir après les gens, ils auront juste envie de te fuir ! Laisse venir à toi ceux qui te cherchent. Choisis avec qui tu veux travailler ! Bertrand Kervella propose une formation intéressante, pour que, toi aussi, tu puisses appliquer le Marketing d’Attraction. Et attirer à toi les prospects qui te cherchent… Comment attirer 600 prospects par mois Ainsi, tu ne parleras qu’aux bonnes personnes, qu’à des gens déjà intéressés par ton offre. Sans t’épuiser à essayer de convaincre tout le monde. Mais revenons à nos moutons !

Bonne nouvelle : c’est possible.

Si, si, c’est possible, partout sur internet. Sur ton blog, ta chaîne YouTube, sur TikTok, sur Instagram, sur Facebook, sur LinkedIn, etc Partout où on peut te voir !

Il suffit « juste »  de réfléchir à « comment faire passer l’étape supplémentaire à ton prospect ».

Parfois, on s’imagine des trucs de fou. Des tunnels de parrainage hyper-compliqués, des webinaires interminables, des directs devant des centaines de personnes…

La prospection automatique, c’est plus simple…

Tu peux simplement faire sauter ton prospect d’un profil à un groupe, par exemple. D’un compte TikTok à une newsletter. D’une vidéo YouTube à un blog.

Moi-même, j’ai glissé d’un article de blog à une newsletter. Et c’est bien ça que j’ai envie de faire vivre à mes prospects, maintenant.

J’adore l’idée de parrainer par email. De laisser parler les mots, de partager ce que je vis au quotidien. Mes doutes et mes trouvailles. Mais c’est encore plus puissant que ça ! Un blog peut tourner grâce à des articles de qualité qui s’accumulent depuis des mois et des mois.

Ils sont là, ils restent. Les gens qui les cherchent les lisent et trouvent des solutions à leurs problèmes. Je peux apporter des réponses aux questions de mes lecteurs, en automatique. Ces articles peuvent attirer plusieurs centaines de personnes, chaque jour. Des personnes qui sont intéressées par mon sujet. Grâce à ce blog, des visiteurs Google tombent volontairement dans mon système de prospection automatique.

Ensuite, ces prospects reçoivent mes emails. Toutes mes newsletters. Chaque semaine. Ils sont au courant de ce que je fais, de ce que j’ai à leur proposer. On reste en contact, on apprend à mieux se connaître.

La prospection automatique, ça s’entretient.

Régulièrement, chaque semaine, j’alimente mon blog. J’y ajoute un article, qui va résoudre une problématique de mes prospects, ou leur apporter l’information qu’ils cherchent. Ensuite, lorsque je suis en vacances, en week-end, la seule chose que je dois faire, pour entretenir mon business croissant, c’est d’envoyer un email, à toute ma liste.

Combien de temps ça prend ?

Ça dépend. Chaque semaine, écrire un article peut prendre 1 à 2 heures, quand on a l’habitude. Ensuite, la rédaction du mail ne prendra que 15 à 30 minutes… C’est tout ! Avec l’entraînement, tout devient plus facile, plus fluide.

C’est cette méthode qui va changer ma vie, comme elle l’a déjà fait pour d’autres. Je ne dis pas qu’elle est la meilleure. Mais c’est celle que je préfère…

Et si tu n’aimes pas la prospection directe : quel que soit ton marché, tu es peut-être en manque de prospects. Et qui dit « pas de prospects », dit « pas de clients ». Aïe !

Bertrand Kervella a mis au point une formation, pour faire du Marketing d’Attraction. Accueille les gens qui viennent vers toi, plutôt que de les poursuivre assidûment…

Reste curieux !

Si cet article t’a plu, merci de le commenter, de le partager…

Vous pourriez également aimer

4 commentaires

  1. Super article.
    La prospection automatique est mon pain quotidien.
    Beaucoup de job pour tout mettre en place, mais ensuite ça roule.
    Plein succès à toi !

  2. Bonjour Céline,
    Merci pour cet article. L’idée de faire venir les gens à soi plutôt que de leur courir après je trouve ça en effet plus fun.

    1. Merci, Virginie, en effet, je trouve aussi que c’est plus respectueux : chacun est libre de choisir où il veut aller, ce qu’il a envie de faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code