développe ton propre business en ligne, en partant de zéro

Les fleurs s'épanouissent au printemps

Comment parrainer, dans ton MLM, c’est la base. Si tu veux gagner un revenu, accessoire ou non, il faudra développer ton réseau. Donc parrainer. Mais il n’est pas question de saouler tes proches, de te fâcher avec tes proches, de courir après les gens ! Bien sûr, beaucoup utilisent les réseaux sociaux pour se faire connaître. Mais il y a des méthodes à connaître, pour ne pas arriver avec tes gros sabots. Et te faire rembarrer… Utilise plutôt ta vie sociale.


Tu fais quoi dans la vie ?


Bien, parlons maintenant de parrainage. Car c’est tout à fait possible de parrainer SANS organiser de ventes à domicile. Ni en utilisant les réseaux sociaux.
Pense à certaines soirées. Celles où tu parles à de nouvelles personnes. Tu discutes, tranquille autour d’un verre, en essayant de résister aux cacahuètes. Puis arrive la fameuse question : « Tu fais quoi dans la vie ? ».


Alors quand tu débutes, cette question peut te mettre mal à l’aise.
Mais avec l’expérience, c’est drôle d’y répondre. Et de voir la tête des gens.
Tu as plusieurs réponses possibles. Des réponses pertinentes. Intrigantes. Puisque tes réponses doivent contenir du suspense. Tes contacts doivent vouloir en savoir plus.


Les jolies réponses


Voici des types de réponses qui suscitent l’intérêt. Adopte-les, ou invente la tienne :

• J’accompagne les personnes qui désirent obtenir un complément de revenus.
• J’aide des gens à augmenter leur qualité de vie.
• Je suis payé pour être bavard.
• Je gagne de l’argent en changeant de dentifrice.


Tu vois l’astuce ? Attention, ne dis pas que tu vends des produits. Que tu fais du MLM. Ou, pire, que tu es coach bien-être.
Parce que les gens détestent ça ! Nous vivons dans la culture du diplôme. De la formation supérieure certifiée.
Donc ça ne passera pas. Surtout si tu te présentes comme un coach. On risque d’entendre « gourou »…
Puisque tu n’as pas de diplôme de coach.
Aussi, tes contacts vont résumer tout ton business à de la vente pure. C’est très réducteur, de ne résumer le Marketing de Réseau qu’à ça.


De plus, en Europe, on connaît mal le MLM. Quand la presse en parle, c’est pour dénoncer une arnaque, qui a essayé de faire croire que c’était du Marketing Relationnel. Alors qu’ils avaient monté un système pyramidal. Beurk !
Difficile, dans ces conditions, d’intéresser qui que ce soit.


Et après ?


Après ton accroche, tes contacts veulent en savoir plus ? Alors donne-leur un lien vers un outil. Ainsi, tu répondras à leurs questions. Puis demande-leur de te contacter, une fois qu’ils auront visionné ton lien.


Et s’ils ne donnent jamais de nouvelles ? C’est qu’ils ne sont pas super-intéressés. Passe au suivant. Tu ne vas quand même pas courir après les gens…


C’est à toi. Lance-toi, essaie cette méthode. D’abord, avec au moins 1 Contact par jour. Puis tu affineras ton pitch au fur et à mesure. Amuse-toi !

Et si tu n’aimes pas la prospection directe : quel que soit ton marché, tu es peut-être en manque de prospects. Et qui dit « pas de prospects », dit « pas de clients ». Aïe !

Bertrand Kervella a mis au point une formation, pour faire du Marketing d’Attraction. Accueille les gens qui viennent vers toi, plutôt que de les poursuivre assidûment…

Reste curieux !

Si cet article t’a plu, merci de le commenter, de le partager…

Vous pourriez également aimer

4 commentaires

  1. Excellent et tellement vrai. Je ne compte même plus le nombre de personne que j’ai basé des leur première phrase sur les réseaux ;)! Il y a tellement à faire pour remettre une approche humaine et saine. C’est une belle perspective !

  2. Très bons conseils transmis dans cet article. J’adore cette légèreté que tu conseilles de mettre dans les échanges.
    Je les appliquerai afin de développer mon réseau car je suis aussi à la recherche de partenariats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code