développe ton propre business en ligne, en partant de zéro

Tunnel de vente par-ci, tunnel de vente par-là… tout le monde en parle, mais qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert, comment on s’y prend, pour créer un tunnel de vente ? Il se trouve que c’est la stratégie la plus simple et la plus efficace qui existe pour tester une idée de produit ou de service. Ou tout simplement, pour accompagner tes prospects en automatique, en les laissant libres de leurs choix. Pourquoi faire simple, quand tu peux faire compliqué ?

Déjà, un tunnel de vente, qu’est-ce que c’est ? C’est une méthode marketing qui consiste à accompagner ton futur client à travers toute une séquence. L’idée, c’est de lui donner toutes les informations dont il a besoin, pour prendre sa décision. Comment on crée un tunnel de vente ?

 

1. Avant le tunnel

Pour attirer l’attention de ton prospect, il faut lui proposer quelque chose dont il aura envie. Quelque chose d’irrésistible. Sinon, rien ne sert de créer ton tunnel de vente, personne n’y entrera ! Classiquement, tu proposeras un e-book, une vidéo, une petite formation. Gratuitement, bien sûr. Il faut que ton « appât à prospects » réponde à une question qu’il se pose. Ou que tu règles un problème qu’il rencontre et dont il aimerait vraiment se débarrasser. Là, tout de suite. Tu attires son attention sur le caillou dans sa chaussure. Puis tu lui proposes une solution, pour l’en débarrasser. Ou pour le soulager. Attention, il faut que ce soit une vraie solution. Tes futurs clients ne sont pas des idiots… Mais toi, qu’est-ce que tu y gagnes ?

 

2. La page de capture

Alors, oui, je sais, ça fait très barbare, ce terme. En anglais, « landing page », ou page d’atterrissage, c’est plus doux. C’est l’appel à l’action qui déclenche tout le processus. C’est tout simple. En cliquant sur le bouton qui propose ton offre irrésistible, ton futur client « atterrit » sur une page qui lui demande son e-mail. Pour que tu puisses lui envoyer ta solution à son problème épineux. En utilisant un auto-répondeur, tu vas automatiquement « capturer » son e-mail et le rajouter à ta liste de contacts. Le système enverra immédiatement la formation, l’e-book, le PDF promis. Le point suivant, c’est celui que j’oubliais, au début !

 

3. La page de remerciement

Hé, oui ! Dans la vraie vie, je suis plutôt polie, je pense à dire merci. En fait, c’est même automatique. Mais là, derrière l’écran, c’est plus difficile d’être spontanée…

La page de remerciement, c’est une page qui s’ouvre automatiquement, quand ton futur client a envoyé son adresse e-mail. Bien sûr, il s’agit de le remercier de t’avoir donné son adresse, d’avoir pris ta solution irrésistible. Pour lui, c’est la confirmation que sa demande a bien été prise en compte. Qu’il peut te faire confiance. En fait, il est entré dans ton système. Tu pourras maintenant lui faire d’autres propositions, même payantes. Et la suite ?

 

4. La campagne de mails

Non, pas question de sauter sur ton nouveau prospect et lui proposer tout et n’importe quoi ! On a un peu d’éthique, tout de même ! Mets-toi à sa place…

En lui envoyant régulièrement des mails intéressants, tu vas développer avec lui une vraie relation. Tu pourras lui apporter des solutions, lui partager des astuces ou même tes états d’âme ! Il voudra en savoir plus. Tu pourras alors lui proposer d’autres formations. Les tiennes ou celles des autres, par des liens affiliés. Mais attention ! Tu ne peux proposer que des contenus que tu as toi-même testés et qui apportent une vraie valeur. Il s’agit de rester fidèle à toi-même, pour ne pas risquer de perdre la confiance de ton audience. Tu en profiteras pour mieux connaître tes lecteurs. Quelles sont leurs problématiques actuelles ? De quoi ont-ils besoin ? Encourage-les à te poser leurs questions. En y répondant sincèrement, tu développeras cette relation de confiance. Et quand tes prospects te confient leurs difficultés, ça te permet de leur proposer LA solution qu’ils attendent, presque sur-mesure !

 

5. Encore des tunnels !

A chaque formation ou webinaire que tu proposes, tu devras créer un autre tunnel de vente. Oui, tu as déjà capturé les adresses e-mails. Mais tu peux affiner tes listes, en ajoutant des tags, par exemple.

Mais surtout, tes nouvelles pages de vente vont « éduquer » ton audience. En effet, avant de s’engager à acheter le produit que tu proposes, tes prospects arriveront sur une page informative. Tu y détailleras le problème auquel tu proposes ta nouvelle solution. Tu expliqueras, pas à pas, par quel chemin tu comptes faire passer ton futur client. C’est ce texte qui permettra de transporter ton prospect d’un point A (sa problématique actuelle) au point B (le résultat désiré).

Ainsi, celui qui clique pour acquérir ton offre saura exactement à quoi s’attendre. Il en aura « pour son argent ». Des clients satisfaits, c’est primordial ! Tu passeras moins de temps à gérer le SAV. Tu seras content de ton travail, avec une bonne estime de toi. Et tu développeras aussi ton image de marque…

Par la suite, tu peux aussi proposer la possibilité de réserver un entretien stratégique, pour les prospects qui ont encore des hésitations et qui souhaiteraient en savoir plus sur ce que tu offres.

 

Outils

Tu dois te demander si tu serais capable de mettre tout ça en place… Créer un tunnel de vente, ça impressionne. Normal ! En fait, c’est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît. Non seulement il existe des outils faciles à utiliser, mais chaque plateforme propose une aide efficace. Tu peux même trouver des tunnels de vente tous prêts, que tu n’auras plus qu’à personnaliser.

Ceux que je préfère (et que j’utilise), c’est Learnybox et surtout Système.io. Ce sont à la fois des plateformes d’auto-répondeur, d’affiliation et de formation.

Si Système.io t’intéresse, clique sur le lien.

Mais tout ça, c’est du détail, ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est vraiment ta stratégie et son application. Et qu’elles soient parfaitement alignées avec les besoins de ton marché.

Si tu veux en savoir plus, Aurélien Amacker, le concepteur de Systeme.io, a élaboré une formation pour que tu puisses Ecrire une Page de Vente qui Convertit.

 

Reste curieux !

Vous pourriez également aimer

6 commentaires

  1. Tout savoir sur les tunnels de ventes … je pensais en savoir déjà beaucoup … mais cet article est synthétique et permet de bien poser les bases de la vente en ligne … Merci et je le partage sur mes réseaux avec plaisir … 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!